Les Différents types de Divorce

Les Différents types de Divorce

Divorce par acceptation du principe de la rupture du mariage

Les époux s’entendent sur le principe du divorce mais ne parviennent toutefois pas à se mettre d’accord sur les modalités : garde des enfants, pensions alimentaires, prestations compensatoires, répartition des biens…
Le rôle de l’avocat divorce sera ici d’établir un pont entre le client et son futur ex époux. De la négociation, à l’assignation, votre avocat droit de la famille et du divorce à Paris saura être présent pour vous à chaque stade de la procédure de rupture du mariage..

Divorce pour faute

La loi de 2004 a séparé la faute de l’allocation de dommages et intérêts. Pour autant, le divorce pour faute n’a pas perdu de son intérêt.
La faute imputable au conjoint doit consister en une violation grave ou répétée d’un devoir conjugal et être de nature à rendre intolérable le maintien de la vie commune.
Il s’agit du divorce contentieux le plus connu, l’avocat en droit du divorce y a une place considérable. Qu’il s’agisse d’un adultère, d’un abandon de foyer ou encore de violences, la procédure du divorce pour faute est éprouvante pour le conjoint victime de la faute.

Divorce par consentement mutuel

La loi nouvelle entrée en vigueur le 1er janvier 2017 crée le divorce par consentement mutuel sans juge. Les conditions d’accès à ce divorce restent les même qu’auparavant à savoir que les époux sont d’accord sur le principe et sur toutes les conséquences du divorce (résidences des époux, prestation compensatoire, attributions, pensions alimentaires, garde et résidence des enfants, droit de visite et d‘hébergement, liquidation du régime matrimonial. Désormais, plus besoin de juge par principe, les avocats sont au cœur du dispositif. Deux avocats sont nécessaires, un avocat par époux. Autre nouveauté, le divorce n’est plus homologué par un jugement du JAF mais déposé par les avocats au rang des minutes d’un notaire.

Divorce pour altération du lien conjugal

Le divorce peut être demandé par l’un des époux lorsque le lien conjugal est définitivement altéré.
C’est ainsi que le Code civil définit le divorce pour Altération définitive du lien conjugal ou divorce pour cessation de la communauté de vie, lorsqu’une séparation de fait est constatée ou si l’un des époux a quitté le domicile conjugal. Il s’agit de l’une des trois formes de divorce contentieux.
Elle suppose en premier lieu, une cessation de la communauté de vie de 2 ans au jour de l’assignation. Le divorce altération peut également sous certaines conditions, constituer une alternative au divorce pour faute.

La page est mise en ligne à des fins d’information du public et dans l’intérêt des justiciables. Il est quotidiennement mis à jour, dans la mesure du possible.En raison de l’évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle.Nous vous invitons à nous interroger pour toute question juridique ou problème concernant le thème évoqué au 04 99 62 19 01. En aucun cas le Cabinet BILLION-PORTE  membre du barreau de Montpellier ne pourra être tenu responsable de l’inexactitude et de l’obsolescence des articles du site.

Contactez-nous

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email et nous allons vous répondre dès que possible.

Not readable? Change text. captcha txt

Tél